AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 :: TELEPOLIS (La Antena) ::

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
HANT1S3 dans ta Face

avatar

Masculin
Nombre de messages : 338
Age : 40
Localisation : Egosfer
Humeur : Ego-Opposant
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: :: TELEPOLIS (La Antena) ::   Dim 13 Jan - 14:34

TELEPOLIS



Telepolis est un film d’anticipation dont le sujet onirique/politique et engagé rappelle des films comme Brazil de Terry Gilliam, Un chien Andalou de Luis Buñuel, Le voyage dans la lune de George Méliès ou encore Metropolis de Fritz Lang.






Synopsis :

Dans un monde où la politique dirige les médias, la Télévision ne cesse d’émettre des programmes de masse pour contrôler l'Opinion Publique et guider la population.

Obnubilé par les émissions de consommation le peuple se désintéresse de la politique. MR TELE, chef des programmes et dictateur du régime, a pour solution finale d’hypnotiser les gens pour s’en assurer une dévotion totale.

Au milieu de ce monde de désolation, où les habitants ont été privés de toute parole et ne communiquent plus entre eux, subsiste LA VOIX. Elle est l'unique rescapée de cette dictature qui possède encore la parole et représente le dernier espoir de faire basculer le régime.












Titre original : La Antena

Réalisation : Esteban Sapir

Origine : Argentine

Année de production : 2007

Sortie Nationale : 30 janvier 2008

Bande annonce :






Site officiel : http://www.laantena.ladoblea.com/


Site officiel Français : http://www.kmbofilms.com/TelepolisSynopsis.html



Dernière édition par le Mar 22 Jan - 18:24, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.HvsH.net
The Great Frog
1er avertissement
1er avertissement


Masculin
Nombre de messages : 15587
Age : 53
Date d'inscription : 30/05/2005

MessageSujet: Re: :: TELEPOLIS (La Antena) ::   Dim 13 Jan - 15:51

Je dois aller voir ça !
Revenir en haut Aller en bas
Ninha

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2240
Age : 107
Date d'inscription : 25/07/2007

MessageSujet: Re: :: TELEPOLIS (La Antena) ::   Dim 13 Jan - 16:39

Je le sens bien aussi
Merci pour l'info
Revenir en haut Aller en bas
vimper

avatar

Masculin
Nombre de messages : 2441
Age : 28
Localisation : Tournai Belgique
Loisirs : BASS-FREQUENCE
Date d'inscription : 19/02/2007

MessageSujet: Re: :: TELEPOLIS (La Antena) ::   Dim 13 Jan - 16:41

Il a l'aire special ce film...
c'est pas pour moi lol
Revenir en haut Aller en bas
http://vampirefreaks.com/vimper
HANT1S3 dans ta Face

avatar

Masculin
Nombre de messages : 338
Age : 40
Localisation : Egosfer
Humeur : Ego-Opposant
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: Re: :: TELEPOLIS (La Antena) ::   Lun 14 Jan - 17:45

Complément d'informations



Note d'intention

"Nous vivons dans un monde purement audiovisuel où les images sont utilisées pour capter notre intérêt, explique Esteban Sapir. Ce phénomène se manifeste particulièrement à la télévision et sur Internet : les images sont utilisées massivement comme des armes d'invasion de notre pensée.
Elles en deviennent des outils très dangereux dont se servent conjointement la politique et la presse pour "téléguider" l'opinion publique. En pleine démocratie, nous sommes victimes d'une corruption démesurée visible au quotidien à la télévision. L'extrême complexité de cette corruption a pour finalité le désintérêt de la population à l'égard de la politique : on assiste à l'élimination systématique des idées politiques de la population. Telepolis traite ce thème de manière plus simple sur le mode de la fable enfantine. Dans le film, la télévision (conjointement avec Internet) génère notre unique "aliment" de consommation et d'information, qui pénètre à travers nos yeux et qui systématiquement provoque désir de consommation, passivité et hypnose."




Genèse et développement du projet


Ce projet est né il y a environ 5 ans. "J'avais seulement quelques idées visuelles à cette époque, confie Esteban Sapir. Celles-ci ont alors beaucoup évolué pour devenir la base d'un nouveau projet qui n'avait plus rien à voir avec celui d'origine. Ce fut le début de Telepolis. "La société de production LadobleA a financé entièrement le film avec l'aide de crédits et d'apports externes. "Les producteurs du film, Gonzalo Agulla et José Arnal, m'ont donné une liberté absolue concernant la réalisation", poursuit le cinéaste argentin. Le projet a duré 3 ans avec 11 semaines de préparation et un an et demi de post production. Une équipe de 12 personnes a été nécessaire pour contrôler de manière permanente le film afin qu'il conserve un caractère très personnel et artisanal.





Parti pris visuel

Comme photographe, Esteban Sapir a toujours porté un vif intérêt à la communication à travers les images. C'est ce qui a contribué, au départ, à son envie de réaliser un film muet qui parlerait justement du monde de la communication, un film dans lequel la voix propre que nous utilisons au quotidien pour communiquer et nous exprimer soit délibérément éliminée. Par conséquent, les images et l'écrit n'auraient plus qu'un sens purement visuel.
"C'est à mon avis d'une importance fondamentale puisque c'est ce qui arrive, aujourd'hui, dans notre monde de communication, confie le réalisateur. Le film a été volontairement réalisé avec des bouts de ficelles : je voulais que se mélangent des éléments anciens à des éléments plus modernes recyclés, comme une machinerie résultante du processus de la pensée. Avec un langage naïf et innocent, l'histoire de Telepolis se construit son propre monde en temps réel."





Influences...


Dans ce film, le jeune réalisateur argentin Esteban Sapir ne manque pas de faire de nombreuses références aux grands classiques du cinéma muet comme Le Voyage dans la lune (1902) de Georges Méliès ou Metropolis (1927) de Fritz Lang et de rendre hommage à l'Expressionnisme allemand. Il mêle son cinéma d'inspiration des maîtres d'une autre époque à ses références contemporaines comme Tim Burton et Terry Gilliam pour peindre avec candeur les personnages imaginaires de son conte Telepolis.






En musique...



Esteban Sapir a accordé une énorme place à la musique dans son film. Il s'en explique : "La musique a la faculté fondamentale de créer de l'expression, une atmosphère, des sentiments et des rêves. Dans le cinéma muet, on pouvait le percevoir très clairement : la musique accompagnait les images en instaurant un climat d'abstraction idéale pour transmettre de manière simple l'idée du film. Par ailleurs, le choix des musiques dans Telepolis permet de retranscrire une atmosphère infantile et hypnotique qui accompagne très bien cette fable." On y retrouvera des influences diverses telles que Edvard Grieg, Piotr Tchaikovsky, Danny Elfman ou encore Shigeru Umebayashi (2046, In the Mood for Love)...







Le réalisateur Esteban Sapir


Esteban Sapir a fait des études de Cinéma à l'Institut National du Film d'Argentine (Instituto Nacional de Cine de la Argentina). Il débute sa carrière comme directeur de la photographie et remporte de nombreux prix : La Vida Según Muriel - Prix de la meilleur Photographie, Cóndor de Plata 1998 pour Crisantemo 5 Esquinas, Tesoro Mío et Nadador Inmóvil. En 1994, il réalise son premier long métrage Picado Fino.
Le film se voit attribuer une Mention Spéciale en 1997 au Festival de Berlin, la Mention Spéciale FRIPESCI en 1998 au Festival International de la Havane ainsi que le Prix de la Critique en 1997 au Festival International de Montréal. En 1999, il fonde la société de production LadobleA avec les producteurs Gonzalo Agulla et José Arnal. C'est via cette compagnie qu'ils produisent ensemble plus de 250 films commerciaux, clips et courts métrages pour des agences de publicité en Argentine et à l'étranger.






Source : Allociné




Dernière édition par HANT1S3 dans ta Face le Mer 26 Mar - 13:40, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.HvsH.net
elrnmtr

avatar

Masculin
Nombre de messages : 399
Age : 52
Localisation : dans mon chateau
Humeur : gemöglich
Loisirs : le karaté sur allumettes
Date d'inscription : 21/10/2006

MessageSujet: Re: :: TELEPOLIS (La Antena) ::   Lun 14 Jan - 18:06

prometteur ...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/elreanimator
Razorblade

avatar

Masculin
Nombre de messages : 1895
Age : 34
Localisation : Lille
Date d'inscription : 15/09/2005

MessageSujet: Re: :: TELEPOLIS (La Antena) ::   Lun 14 Jan - 22:38

Enfin un film qui me fera peut être retourner dans une salle de cinoche!
Revenir en haut Aller en bas
HANT1S3 dans ta Face

avatar

Masculin
Nombre de messages : 338
Age : 40
Localisation : Egosfer
Humeur : Ego-Opposant
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: Re: :: TELEPOLIS (La Antena) ::   Mar 15 Jan - 17:09







Voici un petit Making Of, trouvé sur le site officiel :


http://www.laantena.ladoblea.com/



MAKING OF









Revenir en haut Aller en bas
http://www.HvsH.net
HANT1S3 dans ta Face

avatar

Masculin
Nombre de messages : 338
Age : 40
Localisation : Egosfer
Humeur : Ego-Opposant
Date d'inscription : 05/08/2005

MessageSujet: Re: :: TELEPOLIS (La Antena) ::   Mar 22 Jan - 15:10

Bonjour.


J'ai enfin pu voir "Telepolis" (en argentin, sous-titré anglais)...merci à Amazon Allemagne de l'avoir directement sortie en DVD

---> La Antena : Amazon.de

Ce qui m'a fortement frappé, c'est la faculté et la facilité d'Esteban Sapir à recréer l'univers des films d'antant...on se croirait replongé dans la magie des films des années 20....Cependant, les quelques touches de modernité et de cinéma contemporain, rendent, au final, ce film intemporel...

Je pense que pour apprécier l'oeuvre, il faut être muni d'une certaine culture cinématographique, notamment au niveau du cinéma muet et des films anciens (expressionnisme allemand)...Car le film souffre des mêmes longueurs caractéristiques (Cf : Metropolis, M le Maudit, Nosferatu, le Cabinet du Dr Caligari etc...)

J'y ai vu de nombreuses références plus ou moins évidentes, tel que Metropolis (Fritz Lang), Les Temps Modernes (Charlie Chaplin), 2046 (Wong Kar-Wai), Brazil (Terry Gilliam), Dark City (Alex Proyas), l'univers des épisodes de la Quatrième Dimension (Rod Serling), Le Festin nu (David Cronenberg), L'étrange Noël de Mr Jack, Corpse Bride, Edward Scissorhands (Tim Burton), le voyage sur la lune (Georges Méliès)...

l'intégration des sous-titres est ingénieuse et novatrice...le jeu des acteurs plutôt réussi !

Les seuls personnages dotés de cordes vocales, à savoir "La Voix" et son fils sont très attachants (bien que l'une n'ait pas de visage et l'autre pas d'yeux).

La poésie qui se dégage de l'histoire est "contagieuse" et l'on suit, (avec plus ou moins de peine), les péripéties de nos héros durant 1h35....

J'ai un peu été déçu par la bande musicale, dont j'attendais sûrement un peu plus, vu les thèmes abordés et les références musicales précédemment citées...

On peut, aussi, reprocher, par moment, l'usage de signes un peu trop faciles et évidents (comme la symbolisation d'une croix gammée pour la machine du "méchant", parodie d'un dictateur bien connu et d'une étoile de David pour les "gentils")...

L'histoire se veut assez simpliste, naïve, voire enfantine, ce qui était le parti pris d'Esteban Sapir...

Comme bon nombre d'oeuvres du genre "OVNI", certains deviendront de fervents admirateurs et d'autres d'indécrottables détracteurs...

Pour ma part, j'ai adoré ce film ! Ce qui est rare, vu la pauvreté cinématographique de ces dernières années...

Une excellente surprise (pour changer) en ce début d'année 2008.


Revenir en haut Aller en bas
http://www.HvsH.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: :: TELEPOLIS (La Antena) ::   

Revenir en haut Aller en bas
 
:: TELEPOLIS (La Antena) ::
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NorGoth :: forum général :: Cultures, Arts, Jeux ... :: Cinéma-
Sauter vers: