AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la tâche noire qui mangea le ciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tête morte



Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 37
Localisation : Wazemmes
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: la tâche noire qui mangea le ciel   Ven 25 Avr - 20:34

C'est en allant à la piscine, comme tous les mardi en fin d'après-midi, que David remarqua la tâche noire. Elle mangeait un bout du ciel, plus petite qu'un petit nuage, comme une tâche d'encre sur un tableau gâché.
Rose avait une voiture, et pouvait donc conduire David à la piscine. Tous les mardi ils s'offraient une heure d'allers et retours dans l'eau javelisée. Rose le faisait pour destresser, David parce qu'il aimait nager.
Il lui désigna la tâche, mais elle conduisait, et ne pouvait donc pas se permettre de regarder les nuages.
Une fois garés, un immeuble cachait le coin du ciel où la tâche, plus petite qu'un petit nuage, grignottait son coin d'espace.
David y pensa toute l'heure, pendant qu'il nageait. Au retour, la nuit commençait à tomber, et la tâche n'était plus visible.

Le lendemain, la tâche était là, toujours au même endroit. Elle avait un peu grossi, mais David ne s'en aperçu pas.
Il la regarda tout le long de son chemin jusqu'à la bibliothèque – dix minutes à vélo. Il risqua plusieurs fois de se faire écraser, mais il avait l'habitude. Avant que la tâche n'arrive il fixait souvent la lune, encore visible en plein jour, pâle, effacée, ou un nuage en forme d'iceberg, ou le vol rangé des oiseaux migrateurs.
Il demanda à ses collègues s'ils avaient remarqué la tâche, mais personne ne regarde le ciel.

Le soir, Antony passa boire un verre, comme il le faisait souvent.
Antony n'avait pas remarqué la tâche, et, la nuit étant tombée, on ne la voyait plus.
Il promit de regarder le lendemain.
Et il donna sa version ; c'était les navires sombres de l'Apocalypse qui venaient manger le ciel sous l'ordre d'Abba Amma.
David ne savait jamais si Antony était sérieux. Il le savait un peu religieux, mais souvent dans ses discours les délires surréalistes se mélangeaient à un fond mystique auquel il croyait dur comme fer, citant l'Ecclésiaste sérieusement, puis déclamant quelques Chants de Maldoror sur le même ton.

Le lendemain la tâche avait grandi. David le remarqua.
Il aurait aimé avoir un appareil photo pour la montrer aux autres.
A la bibliothéque il n'osa pas en parler, ses collègues le prenaient déjà pour un fou parce qu'il n'avait pas de télévision, il préféra ne pas aggraver son cas.
Et le midi, il mangea avec Antony.
Il avait bien vu la tâche, lui aussi.
Si David fut rassuré de ne pas être le seul à la voir, il fut également intrigué par l'attitude de son ami. Eludant la question de cette mystérieuse tâche, celui-ci s'enfonça dans une sombre prose assez difficile à suivre.
L'après-midi fut triste.

Les jours passèrent, la tâche grandissait.
A la bibliothéque, les gens commençaient à en parler. Mais ça n'était pour eux qu'un phénomène météorologique inexpliqué. Un de plus ! rappela un collègue, donnant soudainement un cours sur les fameuses boules de feu qui se créaient au dessus des orages sans qu'aucun physicien ne puisse l'expliquer.
Chacun y alla de sa théorie personnelle. Les extra-terrestres, l'Apocalypse (encore), la couche d'ozone, les Grands Anciens, la quatrième dimension...
Mais le processus était lent, trop lent pour être intéressant. Au bout de deux semaines, ils trouvèrent un nouveau sujet de discussion. Une épidémie bovine semait à nouveau la terreur dans les assiettes.
Mais David avait toujours les yeux braqués sur la tâche.
Une fois, du coin de l'oeil, il vit des navires sombres manger le ciel.
Il s'attendait à ce que la tâche prit forme, comme un message, ou quelque chose qui se déploit, mais non, c'était comme si Dieu avait renversé son encrier.
Et Antony dépérissait. Il avait maigri. Il ne parlait plus que de la mort.
Etait-il vraiment né pour mourir ? Ce corps qu'il détestait tant, il ne voulait plus l'abandonner. Qu'adviendrait-il de son esprit ? De son âme ?
David avait sû le soutenir quand il vivait mal son homosexualité, mais la déprime mystique, il ne pouvait rien y faire. Il ne croyait en rien, même plus en la science, alors que répondre à un ami qui s'inquiéte pour son âme ?
Sans vraiment le vouloir, David laissa Antony pleurer sur son sort, et continua à ne fixer que le ciel.
Rose annula la piscine plusieurs semaines de suite. Elle ne se sentait pas bien.
D'habitude, cela voulait dire qu'elle avait ses règles, mais là cela se prolongeait. David lui rendit visite.
Elle se déclara stressée, plus que d'habitude, trop occupée, un peu paumée dans sa vie sentimentale – plus que d'habitude. David n'insista pas, et retourna chez lui, les yeux braqués sur le ciel.

Ses collègues lui dirent que la télé avait trouvé la solution. C'était bien un phénomène météo, quelque chose de trop compliqué pour être facilement expliqué. Personne ne savait si ça allait continuer ou s'arrêter, se résorber ou pas. Mais peu importe, concluaient-ils, parce qu'il faisait toujours aussi clair, parce qu'il pleuvait de temps en temps, et que c'était juste comme si la couleur du ciel changeait.
David trouvait qu'il faisait un peu plus sombre, que l'air était plus sec, mais c'était pyschologique lui repondait-on, parce qu'il voyait tout ce noir il l'associait à de mauvaises choses.
Antony ne passait plus le voir. Rose non plus.
Il apprit que Marc et Shirley s'étaient séparés, sans prévenir. Shirley était retournée en Angleterre. Marc désirait ne voir personne.

La tâche avait mangé la moitié du ciel lorsque David apprit que la bibliothéque fermait ses portes.
Comment une bibliothéque pouvait-elle fermer ses portes ? Eh bien comme ça, plus assez de lecteurs, plus de subventions de la mairie.
En attendant qu'on lui redonne du travail, David recevrait une sorte de pension.
Il décida de passer plus de temps dehors, profiter du ciel tant qu'il en restait.
Comme tout le monde, il ne savait pas très bien en quelle saison on était, mais en se couvrant comme il fallait on n'avait pas froid.
Les gens dehors passaient dans un sens et dans l'autre, s'arrêtaient rarement. L'extérieur n'appartenait plus qu'aux vagabonds.
David s'amusa un temps à les observer, puis se lassa.
Il croisa Antony, un jour, et lui parla un peu. Il avait encore maigri, mais David lui-même n'avait-il pas perdu du poids ? L'appétit avait un peu disparu.
Il alla voir Rose, mais elle n'avait rien à dire, et il n'avait lui-même rien à lui dire.
Il voulu téléphoner à Marc, mais son téléphone ne fonctionnait plus. Il nota qu'il devrait faire venir un technicien, puis oublia.
Il ne restait alors plus grand chose du ciel qu'il avait connu, et les gens s'y habituaient.

Lorsque Antony se donna la mort, David n'en su rien. Comment aurait-il été prévenu ?
Ce jour là il regarda la tâche noire, y cherchant un bout de l'ancien ciel. Tout était-il noir ? Il lui semblait que oui, mais peut-être un petit coin de bleu résistait encore quelque part, pour quelques derniers jours.
La nuit on ne voyait plus ni la lune ni les étoiles. On différenciait jour et nuit grâce à une luminosité qui semblait venir de nulle part.
David ne s'y était toujours pas habitué.

Quand il se donna la mort, personne n'en su rien. Comment auraient-ils été prévenus ?
Revenir en haut Aller en bas
tête morte



Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 37
Localisation : Wazemmes
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: la tâche noire qui mangea le ciel   Ven 25 Avr - 20:35

d'autres histoires ici : http://histoires-a-telecharger.blogspot.com/
Revenir en haut Aller en bas
Lilith



Féminin
Nombre de messages : 12389
Age : 51
Localisation : Tu vois la rue toute sombre ? Tu suis sur 50m, après le coupe-gorge, c'est tout de suite à droite
Humeur : Analyse en cours
Loisirs : Hein ?
Date d'inscription : 26/05/2005

MessageSujet: Re: la tâche noire qui mangea le ciel   Ven 25 Avr - 20:42

tête morte a écrit:
d'autres histoires ici : http://histoires-a-telecharger.blogspot.com/


Et le passage obligé par la case "présentation", c'est par là --> http://norgoth.forumactif.com/presentation-des-membres-f3/


Revenir en haut Aller en bas
http://www.myspace.com/thetruelilith
tête morte



Masculin
Nombre de messages : 34
Age : 37
Localisation : Wazemmes
Date d'inscription : 24/04/2008

MessageSujet: Re: la tâche noire qui mangea le ciel   Ven 25 Avr - 20:44

ok, ok
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la tâche noire qui mangea le ciel   

Revenir en haut Aller en bas
 
la tâche noire qui mangea le ciel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Peste Noire + Nuit Noire le 23/06/07 à Lyon
» Votre bande-dessinée en cours...
» Albert Raisner... Une étoile de plus dans le ciel...
» l'Arc-en-Ciel-Vauzellien avec Quétigny
» Vendredi 28 A la Boule Noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NorGoth :: forum général :: Cultures, Arts, Jeux ... :: Littérature-
Sauter vers: