AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Terminator 4 : renaissance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
The Great Frog
1er avertissement
1er avertissement


Masculin
Nombre de messages : 15587
Age : 53
Date d'inscription : 30/05/2005

MessageSujet: Re: Terminator 4 : renaissance   Dim 19 Juil - 13:05

Il faut bien reconnaître que la période des années 70 a été fertile en film de politique-fiction et de fin de monde contrairement aux 60s ou aux 80s et 90s. Mais voilà que les années 2000 reviennent à la charge avec ce genre de thème. L'histoire humaine va par cycles et donc de nouveau les réalisateurs utilisent avec plus ou moins de bonheur et de budget le cinéma pour essayer de faire passer des prises de conscience à la population en ces temps ou Kyoto et le réchauffement planétaire reviennent à la charge. Dans les 70s c'était pénurie de carburant et pollution radio-active. Maintenant c'est émission de Co2, réchauffement planétaire et couche d'ozone.

Mais l'humain étant ce qu'il est ne voit que le divertissement immédiat sans être touché ou concerné par les messages sous-jacent. On ne peut pas le reprocher aux réalisateurs mais bien à la bêtise et au "panurgisme" (j'aime de joli néologisme) naturel de la population de base.

Avec du recul, les films des années 70s abordant ces thèmes ont quand même pris un sacré coup de vieux et paraissent kitsch à mourir visuellement (perso j'adore mais faut quand même le reconnaître) et rares sont ceux dont le message sous-jacent reste fort et dérangeant parmi tout ces films de prospective-fiction.

Les seuls AMHA qui restent très fort et entiers au niveau du message malgré le coup de vieux esthétique sont Soleil Vert et Orange Mécanique.

Après je suppose que cela dépend de la sensibilité de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
sielwolf

avatar

Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 42
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: Terminator 4 : renaissance   Lun 20 Juil - 0:06

Oui je suis d'accord avec toi. J'accèpte totalement le coté kitsch et n'y voit (probablement naivement) que la démarche sincère.
Mais n'ai aucune sympathie pour ces films de financiers/infographiste/cascadeurs à la Michael Bay bien planqué derrière ce principe de "divertissement"
et qui t'engouffre 200M$ pour en sortir 400M$ de l'autre coté du tube digestif, les masses n'en demandent pas plus et les actionnaires non plus (quoi que)

Mais l'analyse et l'éducation aux médias: litérature/cinéma/web/jeux vidéos etc.. par exemple à l'école est quasi inexistante ou à mourrir de rire (de plus c'est la roulette russe pour tomber sur un prof un peu futé à ce niveau).
Tu m'étonne qu'il ne pigent rien à rien, ni ne se sentent concernés. Et comme tout est fait pour rendre les gens passifs dans chaque étapes de leur vie... c'est bonnard.

Cela dit même actuellement il y à quand même moyen de pas trop prendre les gens pour des bégueules (même avec 80 millions de $),
un film comme Children of men m'a donné une vraie sale raclée. Tant au niveau du traitement visuel que du propos.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dehollander.net
Mnemosynea

avatar

Féminin
Nombre de messages : 551
Age : 36
Localisation : VAULT 13
Humeur : *Irradiated*
Loisirs : Supersonic Stomping
Date d'inscription : 09/06/2005

MessageSujet: Re: Terminator 4 : renaissance   Lun 20 Juil - 1:44

Ce n'est pas réellement du "panurgisme", mais plutôt de l'inculture. Quant à leur manque d'intérêt pour les pseudo-messages, c'est plutôt l'inverse qui se passe.
La masse manque profondément de culture pour diverses raisons et en grande partie à cause de cet intérêt requis du citoyen pour la "science" et les problèmes socio-politico-économiques qui, quelque part, l'enchaînent.
Sans un minimum de volonté et d'ouverture d'esprit, beaucoup en resteront là. Développer sa culture autre que "scientifique" ou "citoyenne" est pratiquement conçue comme marginale et superflue.

Les gens sont constamment bombardés de pseudo-messages et c'est ce dont ils parlent, c'est ce à travers quoi ils vivent, pour certains c'est même probablement devenu leur seule façon de penser. Plus personne ne s'étonne qu'un ado ne sache pas écrire le nom des grands auteurs sans fautes d'orthographe par contre, ne pas être au courant du dernier journal TV est quasiment devenu "anti-citoyen".
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Terminator 4 : renaissance   Lun 20 Juil - 1:51

en même temps par exemple toi sielwolf tu as la trentaine, tu as donc vu terminator 2 assez jeune. A l'époque c'était un film assez "fort" pour devenir culte.
Sort la même chose aujourd'hui... ca n'aura plus le même impact.

De même un film qui nous a mis une claque à 15 ans ne nous passionne plus forcément aujourd'hui.


Bon après je ne me prononce pas sur le T4 que je n'ai pas encore vu.
Mais votre discussion me fait un peu penser à nos impressions envers les jeux vidéo actuels (moi et mnemosynea) : pfiuu l'époque de Sonic et James Pond c'était autre chose...aujourd'hui rien ne leur vient à la cheville blabla.

Pour autant achèterait-on un clone/suite de Sonic en 2D aujourd'hui? Non bien entendu. Et si on le faisait on serait inmanquablement déçu Confused

Pas la peine de rechercher les mêmes sensations que lorsqu'on avait 15 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Bellum Sacrum

avatar

Masculin
Nombre de messages : 923
Age : 42
Localisation : Grand Paris
Humeur : les urines sont claires
Loisirs : l'accordéon
Date d'inscription : 27/06/2009

MessageSujet: Re: Terminator 4 : renaissance   Lun 20 Juil - 2:46

Sypher a écrit:
en même temps par exemple toi sielwolf tu as la trentaine, tu as donc vu terminator 2 assez jeune. A l'époque c'était un film assez "fort" pour devenir culte.
Sort la même chose aujourd'hui... ca n'aura plus le même impact.

De même un film qui nous a mis une claque à 15 ans ne nous passionne plus forcément aujourd'hui.


Bon après je ne me prononce pas sur le T4 que je n'ai pas encore vu.
Mais votre discussion me fait un peu penser à nos impressions envers les jeux vidéo actuels (moi et mnemosynea) : pfiuu l'époque de Sonic et James Pond c'était autre chose...aujourd'hui rien ne leur vient à la cheville blabla.

Pour autant achèterait-on un clone/suite de Sonic en 2D aujourd'hui? Non bien entendu. Et si on le faisait on serait inmanquablement déçu Confused

Pas la peine de rechercher les mêmes sensations que lorsqu'on avait 15 ans.

Entièrement d'accord, ici par exemple, ils ont organisés il y a quelques années des soirées gloubiboulga, avec des trentenaires à moitié débiles qui se régalaient de s dessins animés de leur jeunesse, et qui y chantaient les génériques... Des collègues discutaient de leurs dernières acquisition, style coffret cité d'or etc...

Moi aussi, étant gamin je regardais tout ça, j'ai donc fais l'expérience de regarder capitaine flam et autre quand c'est repassé à la tv, pas con au point d'acheter...

Eh bien, déception totale envers tout ces vieux trucs, je n'ai plus l'oeil de mon enfance, ni la meme critique... Donc je rejoint entièrement Sypher sur le sujet. L'évolution peut etre bonne, et pour les jeux video, quand on a gouté à la 3d, difficile de revenir en arrière ou de s'éclater sur les premières consoles... C'est un truc de geek collectionneur ça.

Pour T4 eh bien meme effet que star wars, à l'époque ils faisaient encore les effets spéciaux avec des bout de ficelle, et donc ils étaient contraint d'avoir un scénario pour remplir la durée du film... Aujourd'hui, effets spéciaux à gogo, et scenario plus mince, c'est le 2eme effet kiss cool (trademark). J'ai préféré les premiers star wars, je trouvais le scenario plus riche, je me permet donc le parallèle avec les terminator, meme combat. Le spectacle a remplacé la réflexion, et de plus nous sommes suffisemment informés pour savoir ce que l'on va voir au cinoche... C'est du divertissement, c'est ce que je m'attendais à voir en y allant, pas de surprise donc.

Pour ce qui est de l'éducation des masses, sert de la bouillie à manger à un enfant tous les jours, il ne demandera jamais autre chose. Après c'est l'education à la curiosité qui est bonne, l'école n'est là que pour donner les meme bases à tous, charge à nous d'en faire ce que bon nous semble. Donc ce procès de l'éducation comme institution est pour moi un poil boiteux. Et pour "la masse", eh bien, elle prend ce qu'on lui donne, ça a toujours été et ça le sera toujours, c'est individuellement que ça se passe la recherche de la culture. Il n'y à rien à attendre des mass media.
Revenir en haut Aller en bas
sielwolf

avatar

Masculin
Nombre de messages : 161
Age : 42
Date d'inscription : 15/01/2007

MessageSujet: Re: Terminator 4 : renaissance   Lun 20 Juil - 12:46

A quoi bon l'apprentissage si l'éducation ne le précède pas...
euh c'est moi ou j'ai l'impression de radoter : )

Cela dit pour en revenir au cinéma, me concernant la nostalgie est bien là ou elle est, même si il y à des choses qui manquent, il faut bien le dire.



Au final c'est moi qui ai un problème, je n'accepte pas, pour revenir sur Star Wars, qu'un mec plutot futé, comme Lucas, fasse sa pute (en même temps, on me dira que pour 30M$ tu signes là et tu te tais)

A un moment donné, si tu es intègres, tu t'arrêtes.

Ah Ah Ah
.
.
. bon, je retourne jouer à James Pond.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.dehollander.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Terminator 4 : renaissance   

Revenir en haut Aller en bas
 
Terminator 4 : renaissance
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» RECHERCHE UNE MUSIQUE DANS TERMINATOR
» Synsonics Gretsch guitar (solid body ) TERMINATOR etc...
» abibac , comme disait terminator^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NorGoth :: forum général :: Cultures, Arts, Jeux ... :: Cinéma-
Sauter vers: