AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 métaphysique de la viande - roman

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
konsstrukt



Masculin
Nombre de messages : 123
Age : 43
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: métaphysique de la viande - roman   Jeu 24 Mai - 14:39

METAPHYSIQUE DE LA VIANDE, AVANT-DERNIER EPISODE

3

A la fin de la nuit c’était toujours aussi chaud et humide. La pluie avait cessé mais ça faisait aucune différence, je dégoulinais pareil. J’étais épuisé à ne rien faire. Par ce climat, juste mettre un pas devant l’autre ou simplement respirer, ça vous pompe toute votre énergie. En plus moi je manquais de repos et j’avais rien bouffé depuis la veille. J’étais en planque à côté d’une boutique où on pouvait acheter des bijoux en plastoque, des DVD piratés et des portes-bonheur, j’attendais que le vieux se décide enfin à fermer. J’avais choisi celle-là sans raison particulière, à part que le quartier avait l’air pas trop fréquenté ni trop surveillé par les flics. J’avais aucune idée de l’endroit où je me trouvais. Je m’étais simplement trainé toute la nuit d’un quartier à l’autre à la recherche de l’inspiration et j’étais arrivé là. Il me semble que le fameux marché flottant était pas loin, ça me faisait une belle jambe. Je me suis un peu réveillé quand le vieux a éteint toutes ses lumières. Le ciel commençait à devenir gris. Je me suis dégourdi les membres, j’étais enkilosé, les mauvaises courbatures des nuits blanches. Quand il est enfin sorti pour baisser son rideau de fer je me suis mis en route et les premiers rayons de soleil ont fait étinceler les sommets des buildings du quartier d’affaire, on se serait cru dans un film. Il s’est passé deux ou trois secondes le temps que j’arrive à sa hauteur, deux ou trois secondes pendant lesquelles j’ai gambergé alors que je voulais rester concentré mais c’était plus fort que moi. Flic, taulard, privé à la manque et maintenant braqueur, j’avais tout fait. Toutes les conneries possibles, j’avais donné dedans comme le pire des débutants ! Et braqueur pourquoi ? Pour poursuivre une enquête qui n’intéressait plus que moi, une enquête qui aurait du prendre fin à l’instant même où Owzarek avait calanché. Une enquête pour rien, une enquête pour personne.

lire la suite :
http://metaphysiquedelaviande.blogspot.fr/2012/05/avant-dernier-episode.html

et n'oubliez pas l'angoisse numéro 2 !
http://www.revueangoisse.blogspot.fr/

et n'oubliez pas la soirée angoisse et travelos le premier juin !
http://www.facebook.com/events/351273798269167/
Revenir en haut Aller en bas
konsstrukt



Masculin
Nombre de messages : 123
Age : 43
Date d'inscription : 23/02/2010

MessageSujet: Re: métaphysique de la viande - roman   Lun 4 Juin - 22:27

METAPHYSIQUE DE LA VIANDE - DERNIER EPISODE

5

Quand j’ai rencontré Emmanuel Ombric il était occupé à décapiter une femme qu’il venait de tuer d’un coup de couteau dans le coeur. Il commençait à avoir le coup de main. C’était quatre heures du matin, dans un quartier désert derrière le port, là où jusqu’à deux heures on trouvait les putes les moins chère de la ville, et plus personne après. J’avais terminé mon enquête. Je me promenais à cet endroit pour trouver le calme, pour décider de ce que je devais faire, tenter le coup auprès de Myriam ou bien mourir ici et qu’on en parle plus. Le silence, les murs lépreux, la proximité de gens qui me ressemblaient, de pauvres types sans un rond et dont personne au monde n’avait rien à foutre, m’aidait à réfléchir et à assimiler toutes les horreurs que j’avais apprises depuis que je m’étais lancé dans ce merdier. Ce soir-là il ne pleuvait pas mais l’air brumeux était chargé d’humidité.
Ombric a brandi vers moi sa lame pleine de sang, j’ai sorti mon flingue.
–– Et bin flingue-moi, pauvre con, t’attends quoi ?
Il avait un regard timbré et un air hargneux. La tête était décollée aux trois quarts. Je me suis approché. Je continuais à le tenir en joue. J’ai percuté qu’il était français, ça m’a fait sourire.

lire la suite :
http://metaphysiquedelaviande.blogspot.fr/2012/06/dernier-episode.html
Revenir en haut Aller en bas
 
métaphysique de la viande - roman
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» métaphysique de la viande - roman
» Roman Policier
» Roman Hoffstetter
» Roman noir
» Roman VLAD, un compositeur indépendant.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NorGoth :: forum général :: Cultures, Arts, Jeux ... :: Littérature-
Sauter vers: